Accueil / Radioactivité : TERANA garantit la non-contamination des aliments

Publié le 22 octobre 2020

En France, seule une quinzaine de laboratoires sont habilités à mesurer le taux de contaminants radioactifs éventuellement présents dans un produit comestible.

Myrtilles, champignons, plantes médicinales, baies, produits bio… TERANA PUY-DE-DÔME délivre les certificats de conformité relatifs à la non-contamination radioactive d’aliments. En 2019, plus de 200 échantillons ont été analysés à TERANA PUY-DE-DÔME.

« Les champignons, les feuilles et autres baies sont sensibles à la radioactivité ambiante car ils se nourrissent de débris végétaux et sont capables d’en extraire des éléments radioactifs. Les pieds de mouton, par exemple, sont particulièrement sensibles à la radioactivité. », explique Vincent Kindt, technicien TERANA PUY-DE-DOME.

« Il ne faut pas avoir peur de manger car les conditions sanitaires n’ont jamais été aussi sûres ! »

« Nous broyons l’échantillon pour qu’il soit homogène. Ensuite, nous le déposons dans le détecteur de radioactivité. L’échantillon va alors émettre des rayonnements radioactifs. Les séquences d’analyses peuvent durer 3 heures. Nous allons pouvoir évaluer quels sont les radioéléments présents dans l’échantillon et dans quelle quantité. », poursuit Julie Mage, responsable hygiène alimentaire TERANA PUY-DE-DÔME.


Accrédité depuis 2011, le pôle radioactivité TERANA Puy-de-Dôme a été créé en 1986 à la suite de l’incident nucléaire de Tchernobyl pour répondre à une mission de surveillance sur le territoire.

« Depuis Fukushima, la règlementation a été renforcée. Désormais, le seuil critique d’alerte en France est de 1000 becquerels/kg. Qu’on se rassure, ce seuil est très rarement dépassé. », ajoute Julie Mage.

Certains pays tels que le Japon et le Bangladesh imposent aux entreprises exportatrices de denrées alimentaires de réaliser des analyses de radioactivité. Les produits destinés à l’importation font aussi l’objet de contrôles rigoureux notamment lorsqu’ils proviennent des pays de l’Est ou du Japon.

 

Intoxications alimentaires : les conseils pour limiter les risques

 

Publié le 08/09/2020

TERANA

Créé en 2016, TERANA est un GIP (Groupement d’Intérêt Public) qui regroupe les laboratoires départementaux publics du Cantal, Cher, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et du Rhône.

Répartis sur cinq sites à Aurillac (15), Bourges (18), Montbrison (42), au Puy-en-Velay (43) et à Lempdes (63), les 160 agents réalisent quotidiennement des analyses sur de nombreuses espèces animales, mais également sur l’eau et les denrées alimentaires.

Objectifs : garantir la sécurité sanitaire et environnementale en prévenant des risques d’épidémies animales, de contaminations alimentaires et de pollution de l’eau.

Pour toujours plus accompagner ses clients agriculteurs, vétérinaires, restaurateurs, hôteliers, communes, industriels et bien d’autres, TERANA propose également ses 60 ans d’expertise en audit et formation sur-mesure (hygiène, gaspillage alimentaire, équilibre nutritionnel, risque légionelles, qualité de l’air en intérieur…).

Définition du poste

L’animateur qualité assure le suivi et le développement du système qualité du laboratoire en collaboration avec le directeur du Laboratoire – L’assistant métrologie réalise et supervise les opérations de métrologie du laboratoire

Attributions détaillées

Animateur qualité

En collaboration avec la direction du laboratoire, il est notamment chargé :
d’appliquer la politique qualité définie par la direction du GIP TERANA,
d’effectuer la veille normative et assurer sa diffusion,
de participer au suivi des exigences normatives constitutives du système qualité mis en place au laboratoire,
de développer les instructions et dispositions nécessaires à la bonne gestion du système qualité,
de rédiger, diffuser et gérer le manuel qualité et les procédures générales en collaboration avec les personnes concernées,
de veiller avec la direction à l’application des dispositions reprises dans le manuel qualité et les procédures générales,
d’informer et/ou de former le personnel aux évolutions importantes du système qualité,
de former le nouveau personnel au système qualité en vigueur au laboratoire ainsi qu’au logiciel de gestion documentaire et d’anomalie,
de faire le suivi du programme de formation du personnel,
de participer à la rédaction des fiches de fonction et de poste du personnel,
de coordonner et soutenir les actions qualité avec les correspondants qualité et les responsables de service des différents secteurs d’activité notamment au travers de réunions «qualité» et le suivi des différents indicateurs qualité,
de planifier et participer à la réalisation des audits internes du système qualité,
de préparer et animer la revue de direction en collaboration avec le Directeur du GIP TERANA,
de participer au groupe de travail qualité du GIP TERANA,
de travailler en collaboration avec le coordinateur qualité du GIP et les autres responsables qualité des sites,
de faire le suivi des actions qualité en cours avec la direction et les différents responsables techniques,
d’autres missions ponctuelles en lien avec la qualité ou l’organisation du laboratoire pourront être demandées.

Assistant métrologie

Il travaille en lien avec le responsable métrologie du laboratoire :
de coordonner les actions liées à la métrologie dans les différents secteurs d’activités
de veiller à la réalisation des opérations de maintenance, d’étalonnage et de vérification
de veiller à la mise à jour du logiciel de gestion du parc matériel du laboratoire et des dossiers matériels
d’assurer la réalisation des opérations de nettoyage, de réparation, de maintenance, d’étalonnage et de vérification pour le matériel de métrologie commun à l’ensemble du laboratoire et du service hydrologie
de participer à la gestion du plan qualité métrologie
de rédiger les procédures concernant la métrologie commune à l’ensemble des secteurs d’activités
de vérifier les feuilles de calcul permettant traçant la réalisation des opérations de métrologie
de valider le cahier des charges concernant l’achat des matériels de mesure et d’essais en collaboration avec le responsable technique en l’absence du responsable métrologie
d’effectuer en collaboration avec les correspondants métrologie l’étalonnage et/ou la vérification des appareils
de veiller à la réalisation des opérations de maintenance extérieure
de venir en soutien aux missions des correspondants métrologie
de suppléer les correspondants métrologie en cas d’absence pour les opérations non spécifiques


Il viendra aussi en soutien pour des interventions de métrologie sur le site de TERANA Loire (à Montbrison).

Liens fonctionnels

L’animateur qualité travaille avec le responsable et les correspondants qualité du laboratoire. Il est en lien avec les autres responsables qualité des autres sites.
L’assistant métrologie travaille avec le responsable et les correspondants métrologie. Il est aussi amené à collaborer avec le coordinateur métrologie de Terana.

Formation ou expérience de base

Bac + 2 à bac + 3 formation de base à caractère scientifique renforcée par une formation qualité

Autres aptitudes

Travail en équipe, rigueur, sens de l’organisation, sens du relationnel, dynamisme.
Calcul d’incertitudes, très bonne connaissance des logiciels Excel et Word
Capacité rédactionnelle exigée

Caractéristiques du poste

1 poste à temps complet catégorie B durant 6 mois à partir du 12 octobre. Possible CDI par la suite.

Contacts

TERANA PUY-DE-DÔME
20 rue Aimé Rudel
63370 LEMDPES
Téléphone : 04 73 90 10 41
Corinne COMBES, Directrice TERANA Puy-de-Dôme : corinne.combes@labo-terana.fr

Dépôt des candidatures au plus tard le 18 septembre 2020
Entretiens des candidats retenus les 17 ou 18 septembre 2020
Prise de poste à partir du 12 octobre 2020
Merci d’envoyer votre lettre de candidature et votre curriculum vitae détaillé à Mathilde COMBE : rh@labo-terana.fr

Publié le 26 mai 2020

La réouverture progressive des établissements scolaires, des infrastructures hôtelières, touristiques et de loisirs ne se fera pas sans s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires. Si les nouvelles consignes « Covid » doivent être respectées, d’autres nécessitent également une attention particulière, notamment la surveillance des installations d’eau chaude sanitaire. Après deux mois d’inactivité, le risque de développement de légionelles est réel et les conséquences sur la santé humaine importantes, parfois fatales.

Légionelles : surveiller les installations d’eau chaude sanitaire

Pour éliminer le risque légionelles, plusieurs règlementations sont en vigueur en France. Depuis la mise en application de l’arrêté du 1er février 2010, les établissements recevant du public et mettant à disposition des réseaux d’eau chaude sanitaire doivent faire vérifier et analyser une fois par an leurs installations par des professionnels et effectuer un suivi mensuel de la température.

« En cette période de déconfinement, le risque légionelles est plus que jamais présent. Les deux mois de fermeture, et par conséquent, la non-utilisation du système d’eau chaude sanitaire, entraînent la stagnation de l’eau et parfois sa détérioration bactériologique. » explique Charlotte BEDET, technicienne-préleveuse pour le laboratoire TERANA.


La légionellose, c’est grave docteur ?

La légionellose contamine les personnes uniquement par l’inhalation d’un aérosol (ensemble de fines particules) d’eau infectée.

« Boire de l’eau contaminée ou être en présence d’une personne infectée ne présente donc aucun risque. », précise Axel MOREL, auditeur-formateur pour le laboratoire TERANA.

L’infection survient 2 à 10 jours après l’inhalation.
Si les poumons ne sont pas atteints : la maladie prend alors la forme d’une grippe.
Si les poumons sont atteints : la personne développe la légionellose, une pneumopathie sévère. Elle affecte le système respiratoire et entraine des complications, qui peuvent mener au décès de la personne infectée. Le taux de mortalité de la légionellose est de 10 % en moyenne (chiffres 2018, Santé Publique France).

 

Les légionelles, késako ?

La légionelle est une famille de bactéries. Elle contient notamment la bactérie Legionella pneumophila, qui est à l’origine d’une maladie grave – la légionellose – pouvant affecter le système respiratoire.

Legionella pneumophila, microscopie électronique

Même si la Legionella pneumophila vit dans l’eau douce et les terres humides, elle se développe aisément dans nos installations domestiques. Circuits d’eau chaude sanitaire, systèmes de climatisation, brumisation, arrosages, fontaines, SPA, bains à remous… autant de dispositifs aqueux qui, à une certaine température (entre 25 et 45°C) offrent aux légionelles un lieu de croissance et de prolifération des plus adaptés.

Petite anecdote : La légionellose est également appelée « maladie du légionnaire », en référence à ses conditions de découverte. En effet, en 1976, dans un hôtel de Philadelphie (États-Unis), s’est tenu un congrès réunissant d’anciens combattants de la légion américaine. Près de 200 d’entre eux contractèrent la légionellose et 29 en succombèrent. C’est après ce regrettable incident qu’on découvrit cette bactérie, qui avait été transmise via le système de climatisation de l’hôtel.


Légionelles : TERANA à vos côtés pour éliminer le risque

© Jodie Way

Établissements touristiques, de santé, infrastructures sportives… TERANA accompagne les professionnels dans la surveillance légionelles de leurs réseaux de distribution d’eau chaude sanitaire. 60 ans d’expertise, des équipes qualifiées et réactives vous apportent tous les conseils nécessaires afin de prévenir les risques de contamination.

 

Nos prestations :
• Prélèvements et analyses
• Diagnostic de votre installation
• Accompagnement en cas de contrôles positifs (démarches et traitement)
• Formation au risque légionelles
• Mise en place d’un carnet sanitaire

Nous contacter

Publié le 23 avril 2020

TERANA

Créé en 2016, TERANA est un GIP (Groupement d’Intérêt Public) qui regroupe les laboratoires départementaux publics du Cantal, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et du Rhône.

Répartis sur quatre sites à Aurillac (15), Montbrison (42), au Puy-en-Velay (43) et à Lempdes (63), les 130 agents réalisent quotidiennement des analyses sur de nombreuses espèces animales, mais également sur l’eau et les denrées alimentaires. Objectifs : garantir la sécurité sanitaire et environnementale en prévenant des risques d’épidémies animales, de contaminations alimentaires et de pollution de l’eau.

Pour toujours plus accompagner ses clients agriculteurs, vétérinaires, restaurateurs, hôteliers, communes, industriels et bien d’autres, TERANA propose également ses 60 ans d’expertise en audit et formation sur-mesure (hygiène, gaspillage alimentaire, équilibre nutritionnel, risque légionelles, qualité de l’air en intérieur…).

Objectifs du poste

• Élaborer, assurer et développer les actions d’animation, de formation, d’audit et de conseils auprès des clients agroalimentaires de TERANA, en particulier dans les domaines de l’environnement et du gaspillage alimentaire.

Missions

• Conception, développement et réalisation des prestations
• Animation des activités pédagogiques
• Gestion administrative courante
• Prospection de nouveaux clients et suivi commercial

Activités du poste

ANIMATION
• Réalisation d’actions de sensibilisation et d’animation en matière d’environnement auprès de différents publics
• Mise en œuvre d’outils pédagogiques et andragogiques

AUDIT/DIAGNOSTIC
• Réalisation d’audits et de diagnostics
• Rédaction des rapports et des propositions d’amélioration
• Gestion de projet : comités de pilotage, suivi d’indicateurs, réunions, évaluation de projet, clôture de projet…

FORMATION
• Préparation des formations, dispense de formations
• Suivi pédagogique, participation aux bilans

ACTIVITÉS TRANSVERSALES
• Suivi administratif des prestations
• Participation à la conception de l’offre de prestations intellectuelles
• Mise au point et mise à jour d’outils pédagogiques et méthodologiques (outils d’audit, modules de formation…)
• Participation à l’élaboration et à la rédaction d’outils commerciaux (plaquettes, dossiers de présentation)
• Participation aux actions de prospection et promotion
• Participation à la rédaction d’articles ou autres supports de communication.

Liens fonctionnels & hiérarchiques

L’animateur est sous la responsabilité hiérarchique du coordonnateur prestations intellectuelles TERANA.
Une période de 3 mois minimum en binôme sera planifiée avec le coordonnateur. Les déplacements se feront sur les 5 départements de TERANA (15, 42, 43, 63 et 69).

Compétences requises

• Expérience en restauration collective et/ou commerciale
• Connaissances techniques dans le domaine de l’environnement et du gaspillage alimentaire
• Disponibilité, autonomie, créativité
• Qualités relationnelles : sens du contact, de la négociation et de la coopération, sens commercial
• Rigueur et organisation
• Capacités d’analyse et de synthèse
• Aisance relationnelle et rédactionnelle, maîtrise de l’outil informatique

Conditions de travail

Cette fonction engendre de nombreux déplacements.
Ce poste est un temps complet.
Localisation : Aurillac (15), Montbrison (42), Puy-en-Velay (43) ou Lempdes (63).

Contact

TERANA PUY-DE-DÔME
20 rue Aimé Rudel
63370 LEMDPES
Téléphone : 04 73 90 10 41

Paloma PERRON, coordinatrice prestations intellectuelles : paloma.perron@labo-terana.fr

• DÉPÔT DES CANDIDATURES au plus tard le lundi 06 mai 2020
Merci d’envoyer votre lettre de candidature et votre curriculum vitae détaillé à : rh@labo-terana.fr

Publié le 30 mars 2020

Trier, ranger, dépoussiérer, lessiver… Et si vous profitiez du confinement pour vous lancer dans le grand nettoyage de printemps ? L’occasion d’optimiser son temps pour reprendre le chemin du travail déchargé(e) de ces tâches ménagères chronophages.

Les experts hygiène TERANA vous délivrent leur méthode pour assurer le nettoyage et la désinfection de vos locaux professionnels. Des conseils pour les pros également utilisables à la maison.

Nettoyage & désinfection : quelles différences ?

Le nettoyage permet d’éliminer les résidus et souillures visibles, à l’eau claire ou avec l’aide d’un détergent. La désinfection, quant à elle, permet de détruire les microbes à l’aide d’un désinfectant.

Bon à savoir ! Pour bien désinfecter une surface, il faut l’avoir nettoyée au préalable.

Quels produits de nettoyage utiliser ?

 La plupart des produits professionnels de nettoyage sont nettoyants et désinfectants. Il est important de lire les fiches techniques avant utilisation pour connaître l’action de vos produits. En cuisine, assurez-vous que vos produits soient « aptes au contact alimentaire ».

Attention ! Gare à la toxicité de ces produits chimiques qui peuvent nuire à votre santé. Protégez-vous (lunettes, masque, gants, bottes, tablier…) !

 « Il est important de vous rapprocher de votre fournisseur pour bien choisir vos produits de nettoyage et désinfection en fonction de leur efficacité, de leur temps d’action, de leur compatibilité avec les matériaux présents dans votre entreprise… », Paloma PERRON, biologiste, auditrice-formatrice hygiène des aliments au laboratoire TERANA.

Ménage de printemps : nettoyer les surfaces « oubliées »

 Murs, portes, lustres, étagères… Le ménage de printemps c’est l’occasion de nettoyer les surfaces que l’on laisse souvent au dépourvu, faute de temps. Ci-dessous quelques exemples de surfaces à nettoyer.

  • Etagère : ~1fois /mois
  • Murs, portes et plafonds : ~1fois/mois
  • Chambres froides : ~1fois/mois
  • Fritteuses, fours et grills : selon l’utilisation
  • Monte-charge
  • Economat
  • Machines à glace

Pour nettoyer et désinfecter, il suffit d’avoir du TACT !

T = température
Elle joue un rôle important sur l’efficacité des produits. Dans la phase de nettoyage, l’eau chaude aide à éliminer les graisses. Attention ! Les produits chlorés sont à utiliser à l’eau froide !

A = action mécanique
Il s’agit de l’action de frotter, brosser qui permet d’éliminer les salissures et d’aider leur dissolution dans le détergent. L’usage des éponges, des raclettes mousses et des matériels avec du bois n’est pas recommandé. Préférez les lavettes synthétiques jetables ou lessivables, balais brosse, raclettes en caoutchouc, etc.

C = concentration
Un produit d’entretien surdosé présente un risque de contamination chimique
des surfaces et du matériel, car son rinçage sera plus difficile. De plus, cela représente une dépense d’eau et de produit inutile.
À l’inverse, un produit sous-dosé est inefficace. Privilégiez les systèmes de dosage automatique.

T = temps d’action
Bactéricide, levuricide, fongicide, virucide… chacun son temps d’action !

Bon à savoir ! Pensez à alterner les produits de nettoyage et de désinfection pour éviter la sélection de souches résistantes, de biofilms, etc.

« Dans un contexte professionnel notamment en restauration, il est important de maintenir une traçabilité à jour des opérations de nettoyage et de désinfection. Ces actions doivent faire l’objet d’enregistrements rigoureux dans le cadre du Plan de Maîtrise Sanitaire», Paloma PERRON, biologiste, auditrice-formatrice hygiène des aliments au Laboratoire TERANA.

Une efficacité à vérifier !

Des contrôles visuels doivent être réalisés après chaque action de nettoyage/désinfection.

Afin d’évaluer l’efficacité du plan de nettoyage/désinfection du matériel et des locaux, les professionnels doivent réaliser des analyses de leurs surfaces. En effet, la réglementation européenne impose l’analyse microbiologique des surfaces mais aussi des denrées afin d’assurer la sécurité des consommateurs.

Besoin de conseils ? Contactez-nous à hygiene-alimentaire@labo-terana.fr

Publié le17 février 2020

Qu’on se le dise, l’œuf en lui-même n’est pas dangereux mais certaines mesures de précaution sont à prendre afin d’éviter la contamination avec les nombreuses bactéries présentes sur sa coquille (la plus dangereuse, la salmonelle). Le point avec Paloma PERRON, biologiste, auditrice-formatrice en hygiène des aliments au laboratoire TERANA.

Les 5 mesures de précaution :

1. Ne lavez pas vos œufs avant de les stocker car cela va enlever la pellicule protectrice et va permettre aux bactéries de pénétrer l’œuf et le contaminer
2. Dès la sortie du frigo, consommez très rapidement les œufs
3. Jetez rapidement les coquilles à la poubelle
4. Lavez-vous bien les mains après avoir touché la coquille d’un œuf afin d’éviter les risques de contamination croisée (transport de bactéries sur d’autres surfaces ou aliments)
5. Ne gardez pas les préparations fait-maison à base d’œuf plus de 2-3 jours au frigo (mayonnaise, mousse au chocolat, etc.)

📻 Pour réécouter l’émission diffusée sur RCF Puy-de-Dôme le 06 janvier 2020 👇

© 2016 - Terana
Mentions légales
Plans et coordonnées
Conception : Vice Versa

CANTAL
CHER
LOIRE
HAUTE-LOIRE
NIEVRE
PUY-DE-DÔME
RHÔNE

tranyraw.com