Accueil / Offre d’emploi : technicien préleveur bactériologie des eaux H/F

Publié le 11 mars 2021

TERANA

Créé en 2016, TERANA est un GIP (Groupement d’Intérêt Public) qui regroupe les laboratoires départementaux publics du Cantal, Cher, Loire, Haute-Loire, Nièvre, Puy-de-Dôme et du Rhône.

Répartis sur six sites à Aurillac (15), Bourges (18), Montbrison (42), au Puy-en-Velay (43), Nevers (58) et à Lempdes (63), les 220 agents réalisent quotidiennement des analyses sur de nombreuses espèces animales, mais également sur l’eau et les denrées alimentaires.

Objectifs : garantir la sécurité sanitaire et environnementale en prévenant des risques d’épidémies animales, de contaminations alimentaires et de pollution de l’eau.

Pour toujours plus accompagner ses clients agriculteurs, vétérinaires, restaurateurs, hôteliers, communes, industriels et bien d’autres, TERANA propose également ses 60 ans d’expertise en audit et formation sur-mesure (hygiène, gaspillage alimentaire, équilibre nutritionnel, risque légionelles, qualité de l’air en intérieur…).

Définition du poste

Sous l’autorité du responsable de Bactériologie des Eaux, le technicien-préleveur réalise des prélèvements d’eaux et des analyses en bactériologie des eaux.

Attributions détaillées

Technicien du service bactériologie des eaux
– Réalise les analyses selon les techniques en vigueur au laboratoire,
– Est responsable techniquement des analyses effectuées et des résultats transmis,
– Rend compte de ses activités à son référent technique ou au Responsable technique ainsi qu’au Directeur du Laboratoire,
– Respecte les procédures du système qualité de son secteur,
– Saisit les résultats d’analyses dans le LIMS et vérifie le transfert de données.
– Prévient le responsable technique ou son suppléant de toute difficulté rencontrée lors de la réalisation des analyses et des prélèvements,
– Est responsable du matériel utilisé lors des essais et du nettoyage des postes de travail occupés durant sa journée.
– Respecte les règles d’hygiène et sécurité, tient à jour ses connaissances techniques et qualité, participe aux formations et aux essais nécessaires au maintien et au développement de ses compétences techniques et qualité,
– Prend connaissance et applique les dispositions qualité inhérentes à son secteur d’activités : détection d’anomalies et propositions d’actions correctives.
– Participe avec ses collègues de travail au bon fonctionnement du service.

Agent pour le prélèvement des eaux
– Effectue avec un véhicule de service les tournées de prélèvement d’eaux selon les procédures et les modes opératoires en vigueur.
– Assure l’entretien du véhicule,
– Réalise les mesures sur site si nécessaire, gère les opérations de vérification et d’étalonnage du matériel utilisé,
– Respecte les règles de base d’hygiène et sécurité concernant les activités réalisées : accès aux locaux, tenue vestimentaire, règles de conduite,
– Identifie avec précision les échantillons prélevés.


Liens fonctionnels

Le technicien-préleveur travaille en lien direct et sous l’autorité du responsable technique du service de bactériologie des eaux et en collaboration avec le responsable prélèvement et collecte.

Formation ou expérience de base ; autres aptitudes

Bac + 2 à caractère scientifique en lien avec les activités techniques du secteur ou expérience professionnelle pour les missions confiées. Permis B – conduite sur route ou autoroute adaptée.

Autres aptitudes
Travail en équipe, rigueur, sens de l’organisation, sens du relationnel, dynamisme.

Risques spécifiques
Risques inhérents à la manipulation de produits chimiques et biologiques et/ou de produits potentiellement contaminés par des germes pathogènes.
Risques routiers.

Caractéristiques du poste

1 poste à temps complet catégorie B pour 6 mois à compter du 6 avril – CDD 39h renouvelable selon l’activité du service d’affectation
Tickets restaurants (7€) ou panier repas (17,50€).
Véhicule de service et carte carburant GR.
Récupération des heures supplémentaires.

Contraintes du poste

Permanence week-end toutes les 8 semaines environ.

Contacts

TERANA PUY-DE-DÔME
20 RUE AIME RUDEL
63370 LEMDPES
Téléphone : 04 73 90 10 41
Charlotte BEDET, Responsable hydrologie, charlotte.bedet@labo-terana.fr

DÉPÔT DES CANDIDATURES au plus tard mardi 16 mars 2021
ENTRETIENS des candidats retenus le 23 mars 2021
Prise de poste début le 6 avril 2021
Merci d’envoyer votre lettre de candidature et votre curriculum vitae détaillé à Mathilde COMBE : recrutement@labo-terana.fr

Publié le 26 mai 2020

La réouverture progressive des établissements scolaires, des infrastructures hôtelières, touristiques et de loisirs ne se fera pas sans s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires. Si les nouvelles consignes « Covid » doivent être respectées, d’autres nécessitent également une attention particulière, notamment la surveillance des installations d’eau chaude sanitaire. Après deux mois d’inactivité, le risque de développement de légionelles est réel et les conséquences sur la santé humaine importantes, parfois fatales.

Légionelles : surveiller les installations d’eau chaude sanitaire

Pour éliminer le risque légionelles, plusieurs règlementations sont en vigueur en France. Depuis la mise en application de l’arrêté du 1er février 2010, les établissements recevant du public et mettant à disposition des réseaux d’eau chaude sanitaire doivent faire vérifier et analyser une fois par an leurs installations par des professionnels et effectuer un suivi mensuel de la température.

« En cette période de déconfinement, le risque légionelles est plus que jamais présent. Les deux mois de fermeture, et par conséquent, la non-utilisation du système d’eau chaude sanitaire, entraînent la stagnation de l’eau et parfois sa détérioration bactériologique. » explique Charlotte BEDET, technicienne-préleveuse pour le laboratoire TERANA.


La légionellose, c’est grave docteur ?

La légionellose contamine les personnes uniquement par l’inhalation d’un aérosol (ensemble de fines particules) d’eau infectée.

« Boire de l’eau contaminée ou être en présence d’une personne infectée ne présente donc aucun risque. », précise Axel MOREL, auditeur-formateur pour le laboratoire TERANA.

L’infection survient 2 à 10 jours après l’inhalation.
Si les poumons ne sont pas atteints : la maladie prend alors la forme d’une grippe.
Si les poumons sont atteints : la personne développe la légionellose, une pneumopathie sévère. Elle affecte le système respiratoire et entraine des complications, qui peuvent mener au décès de la personne infectée. Le taux de mortalité de la légionellose est de 10 % en moyenne (chiffres 2018, Santé Publique France).

 

Les légionelles, késako ?

La légionelle est une famille de bactéries. Elle contient notamment la bactérie Legionella pneumophila, qui est à l’origine d’une maladie grave – la légionellose – pouvant affecter le système respiratoire.

Legionella pneumophila, microscopie électronique

Même si la Legionella pneumophila vit dans l’eau douce et les terres humides, elle se développe aisément dans nos installations domestiques. Circuits d’eau chaude sanitaire, systèmes de climatisation, brumisation, arrosages, fontaines, SPA, bains à remous… autant de dispositifs aqueux qui, à une certaine température (entre 25 et 45°C) offrent aux légionelles un lieu de croissance et de prolifération des plus adaptés.

Petite anecdote : La légionellose est également appelée « maladie du légionnaire », en référence à ses conditions de découverte. En effet, en 1976, dans un hôtel de Philadelphie (États-Unis), s’est tenu un congrès réunissant d’anciens combattants de la légion américaine. Près de 200 d’entre eux contractèrent la légionellose et 29 en succombèrent. C’est après ce regrettable incident qu’on découvrit cette bactérie, qui avait été transmise via le système de climatisation de l’hôtel.


Légionelles : TERANA à vos côtés pour éliminer le risque

© Jodie Way

Établissements touristiques, de santé, infrastructures sportives… TERANA accompagne les professionnels dans la surveillance légionelles de leurs réseaux de distribution d’eau chaude sanitaire. 60 ans d’expertise, des équipes qualifiées et réactives vous apportent tous les conseils nécessaires afin de prévenir les risques de contamination.

 

Nos prestations :
• Prélèvements et analyses
• Diagnostic de votre installation
• Accompagnement en cas de contrôles positifs (démarches et traitement)
• Formation au risque légionelles
• Mise en place d’un carnet sanitaire

Nous contacter

Publié le 11 mars 2020

TERANA

Créé en 2016, TERANA est un GIP (Groupement d’Intérêt Public) qui regroupe les laboratoires départementaux publics du Cantal, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et du Rhône.

Répartis sur quatre sites à Aurillac (15), Montbrison (42), au Puy-en-Velay (43) et à Lempdes (63), les 130 agents réalisent quotidiennement des analyses sur de nombreuses espèces animales, mais également sur l’eau et les denrées alimentaires. Objectifs : garantir la sécurité sanitaire et environnementale en prévenant des risques d’épidémies animales, de contaminations alimentaires et de pollution de l’eau.

Pour toujours plus accompagner ses clients agriculteurs, vétérinaires, restaurateurs, hôteliers, communes, industriels et bien d’autres, TERANA propose également ses 60 ans d’expertise en audit et formation sur-mesure (hygiène, gaspillage alimentaire, équilibre nutritionnel, risque légionelles, qualité de l’air en intérieur…).

Définition du poste

Sous l’autorité du responsable de Bactériologie des Eaux et du responsable Prélèvements et Collectes, le/la technicien(ne)-préleveur(se) réalise des prélèvements d’eaux et des analyses en bactériologie des eaux.

Activités du poste

Technicien(ne) du service bactériologie des eaux

  • Réalise les analyses selon les techniques en vigueur au laboratoire,
  • Est responsable techniquement des analyses effectuées et des résultats transmis,
  • Rend compte de ses activités à son référent technique ou au responsable technique ainsi qu’au directeur du laboratoire,
  • Respecte les procédures du système qualité de son secteur,
  • Saisit les résultats d’analyses dans le LIMS et vérifie le transfert de données,
  • Prévient le responsable technique ou son suppléant de toute difficulté rencontrée lors de la réalisation des analyses et des prélèvements,
  • Est responsable du matériel utilisé lors des essais et du nettoyage des postes de travail occupés durant sa journée,
  • Respecte les règles d’hygiène et sécurité, tient à jour ses connaissances techniques et qualité, participe aux formations et aux essais nécessaires au maintien et au développement de ses compétences techniques et qualité,
  • Prend connaissance et applique les dispositions qualité inhérentes à son secteur d’activités : détection d’anomalies et propositions d’actions correctives,
  • Participe avec ses collègues de travail au bon fonctionnement du service.

Agent pour le prélèvement des eaux

  • Effectue avec un véhicule de service les tournées de prélèvement d’eaux selon les procédures et les modes opératoires en vigueur,
  • Assure l’entretien du véhicule,
  • Réalise les mesures sur site si nécessaire, gère les opérations de vérification et d’étalonnage du matériel utilisé,
  • Respecte les règles de base d’hygiène et sécurité concernant les activités réalisées : accès aux locaux, tenue vestimentaire, règles de conduite,
  • Identifie avec précision les échantillons prélevés.

Liens fonctionnels

Le/La technicien(ne) préleveur(se) travaille en lien direct et sous l’autorité du responsable technique du service de bactériologie des eaux et/ou sous la suppléance du responsable prélèvement et collecte.

Formation

  • Bac +2 à caractère scientifique en lien avec les activités techniques du secteur ou expérience professionnelle pour les missions confiées
  • Permis B – conduite sur route ou autoroute adaptée

Compétences requises

  • Travail en équipe
  • Rigueur
  • Qualités organisationnelles
  • Sens du relationnel
  • Dynamisme

Contraintes du poste

  • Risques inhérents à la manipulation de produits chimiques et biologiques et/ou de produits potentiellement contaminés par des germes pathogènes.
  • Risques routiers.
  • Permanence week-end toutes les 8 semaines environ.

Conditions de travail

1 poste à temps complet catégorie C durant 2 mois puis catégorie B : CDD 39h du 6 avril 2020 au 30 septembre 2020 renouvelable. Possible CDI par la suite.

  • Tickets restaurants (7€) ou panier repas (17,50€)
  • Véhicule de service et carte carburant GR
  • Récupération des heures supplémentaires

Contact

TERANA PUY-DE-DÔME
20 rue Aimé Rudel
63370 LEMDPES
Téléphone : 04 73 90 10 41

  • Corinne CHAMALET, Directrice TERANA Puy-de-Dôme 

– DÉPÔT DES CANDIDATURES au plus tard mardi 24 mars 2020
– ENTRETIENS DES CANDIDATS RETENUS : mardi 31 mars 2020
– PRISE DE POSTE : 06 AVRIL 2020

Merci d’envoyer votre lettre de candidature et votre curriculum vitae détaillé à : rh@labo-terana.fr

© 2016 - Terana
Mentions légales
Plans et coordonnées
Conception : Vice Versa

CANTAL
CHER
LOIRE
HAUTE-LOIRE
NIEVRE
PUY-DE-DÔME
RHÔNE

tranyraw.com