Accueil / Catalogue / Le gaspillage alimentaire diminue de 52 % dans les collèges de Haute-Loire

Le gaspillage alimentaire diminue de 52 % dans les collèges de Haute-Loire

Publié le 2 octobre 2020

Ce mercredi 30 septembre 2020, TERANA a présenté le succès de ses actions lors d’un après-midi d’échanges avec les collèges de Haute-Loire labellisés « Manger Local et Bio ».

Les 17 collèges* de Haute-Loire, qui ont participé au programme de lutte contre le gaspillage alimentaire initié par le Département, peuvent se féliciter de l’impressionnante diminution du gaspillage au sein de leurs restaurants scolaires. Après un accompagnement sur 3 années, les collèges ont enregistré une baisse moyenne de 52% des quantités totales du menu et ont diminué de 64% le gaspillage de pain.

« Nous sommes passés sous les 70 grammes gaspillés par convive alors que la moyenne nationale atteint les 135 g par convive ! Alors que nous réduisons le gaspillage, nous avons quasiment doublé la consommation des entrées et des accompagnements. La quantité de protéines a, quant à elle, baissé légèrement. La consommation des produits laitiers reste stable tandis que les desserts enregistrent une diminution avec une augmentation de la consommation de fruits. Nous sommes 100 % gagnant car les élèves se nourrissent en plus grandes quantités et ont désormais un meilleur équilibre alimentaire. », précise Paloma Perron, auditrice-formatrice TERANA.


Un objectif, trois acteurs engagés

Le Département de la Haute-Loire a impulsé le projet de lutte contre le gaspillage alimentaire dans ses collèges il y a maintenant 5 ans. Pour atteindre cet objectif, les auditeurs-formateurs TERANA accompagnent les professionnels en cuisine pour établir un diagnostic personnalisé ainsi qu’un plan d’actions sur-mesure. Chaque établissement bénéficie d’une coordination annuelle orchestrée par le CPIE du Velay. « La réussite de ce programme a été possible car nous avons avancé en mode projet avec le trio d’acteurs : Département, CPIE et TERANA. Chaque année, environ 3 collèges de Haute-Loire entrent dans le programme. », confie Paloma Perron.

« Nous avons développé des outils pour une meilleure communication entre les jeunes, les agents de restauration, les professeurs et les parents. À commencer par une diffusion des menus indiquant les plats « faits maison », « locaux » ou « bio ». Nous avons également instauré l’inscription du nom des aliments sur la ligne de self. Double intérêt de cette innovation : l’orthographe et la découverte culinaire ! Il s’agit également de stimuler les échanges au moment du service entre les élèves et les cuisiniers pour mieux adapter les parts et réduire encore les biodéchets. »

* Les collèges de Haute-Loire engagés dans le programme de lutte contre le gaspillage alimentaire : Allègre, Craponne, Monistrol, Saint-Didier, Saint-Julien, Yssingeaux, Le Monastier, Landos, Langeac, Retournac, Le Chambon sur Lignon, Blesle, Le Puy-en-Velay (2 établissements), Paulhaguet, Tence, Saugues.

 

 

© 2016 - Terana
Mentions légales
Plans et coordonnées
Conception : Vice Versa

CANTAL
CHER
LOIRE
HAUTE-LOIRE
NIEVRE
PUY-DE-DÔME
RHÔNE